);

MENTORS

Leur mission s’ils l’acceptent : vous accompagner tout au long du weekend et vous conseiller dans la réalisation de votre création et projet cinématographiques !

cinema sprint

Gilles Cousin

Tout juste âgé de 16 ans, il réalisa un court métrage de 24 minutes, "Entracte pour un chien perdu" qui fut diffusé à la télévision, suivi d’un second, "Coup double", couronné par le prix du jeune réalisateur à Cannes, en 1976. Deux films plus ambitieux suivirent, "La ligature", inspirée de l’affaire des sœurs Papin et le long-métrage "Rouget le braconnier", qui racontait la tragique histoire d’un révolté cher à son cœur, tous deux couverts d’éloges. Depuis, le jeune cinéaste – il avait tout juste 30 ans lorsque sortit Rouget – a logiquement décidé d’embrasser la carrière de réalisateur indépendant. Il n’a rien perdu de son insatiable curiosité, multipliant expériences professionnelles, jonglant avec jubilation de documentaires de société, en directs de sports mécaniques ou équestres, de reportages en magazines culinaires ou culturels.

Baptiste Chevalier

Baptiste se qualifie comme vidéaste indépendant. Il fait partie de la génération qui a grandi avec la démocratisation du matériel audiovisuel. Pas besoin de grosse caméra pour raconter une histoire. Faire du mieux que l'on peut avec ce que l'on a, c'est son quotidien. Après un DUT en Biologie il se forme à la vidéo en autodidacte avec un caméscope et des voyages. De retour sur Nantes, il rencontre Francis Frenkel, son mentor, qu'il assistera sur son moyen métrage "Ne reviens pas du paradis" et d'autres projets. Il multiplie les postes sur différents tournages pour finalement se spécialiser dans l'image et la réalisation. Depuis 2014 il a réalisé deux courts métrages "Mr Dornik" et "Histoire de chat", plusieurs clips et des films publicitaires.

Aurélien Sallé

Aurélien est un esthète convaincu que la beauté des images et le sens qui s'en dégage doit aller de pair avec la narration. Autodidacte, il s'est formé en mise en scène, en lumière, en montage vidéo et s'est spécialisé dans les effets spéciaux. Habitué aux tournages avec un budget confortable et du gros matériel, il sait très bien s'adapter aux petits budgets grâce à une grande connaissance technique. Professionnel de l'audiovisuel depuis 13 ans, il a signé plusieurs sketchs, publicités et clips vidéos et a réalisé cette année deux mini-séries : "Blackbird" produit par Golden Stories (M6), un thriller diffusé sur Pickle TV d'Orange et "Kiffe Aujourd'hui", une comédie pour ado diffusée sur France Télévision Slash. La saison 2 est en cours de préparation. Fort de huit années d'expérience dans le théâtre en tant que comédien, il intervient auprès de plusieurs boites de production pour donner des conseils sur la direction d'acteurs. .

laurent perry

Laurent Perry

Diplômé de l’ESRA Paris en 1993, Laurent débute au sein de l’agence de publicité Euro-RSCG. Il devient Post-producteur puis Chef Monteur. En 1998, il réalise son premier documentaire pour l’émission "Faut pas rêver" diffusée sur France 3. En 2011, il tourne pour OCS aux États-Unis, la série documentaire "Showrunner" qui est sélectionnée au FIPA. En 2014, il rejoint l'expédition "The Explorers Network" en Polynésie et supervise la post-production 4K. Il est primé, en 2017 et 2018, au Festival du Film institutionnel de La Baule et au Deauville Green Awards. Depuis 2017, il est producteur associé chez Kryzalid Films et met ses compétences au service d'organisations privées et publiques (docu, publicités, films corporate…). En 2018, il rejoint la Cie des Réals.

COACHS

Leur mission s’ils l’acceptent : vous aider et vous former sur des compétences spécifiques du domaine du cinéma et de l’audiovisuel.

Virginie Schneider

Après une formation initiale à la Fémis, département image, Virginie entame un parcours de chef opératrice et réalisatrice :

- Chef opératrice sur le court-métrage "Red Dolman" de Ananda Safo (prix de la direction artistique au festival de Bourg en Bresse)

- Cadreuse sur la série OCS "Alphonse Président" de Nicolas Castro

- Réalisatrice d’un court-métrage "Rêveries d’Elvire" sélectionné au festival de Clermont Ferrand.

Mathieu Guilloux

Très attaché à la thématique de démocratisation de la culture, Mathieu a suivi des formations universitaires en sociologie, histoire de l’art et cinéma, avant d’intégrer la Fémis. Défendant la salle de cinéma et l’horizontalité des films, Mathieu pourra apporter aux équipes son expérience d’exploitant acquise aux 400 Coups d’Angers, à l’Eden Théâtre de la Ciotat, à l’Escurial et aux Studios des Ursulines de Paris. Une culture cinématographique transfrontalière, de toutes époques et de tout genre, Mathieu sera aussi la bonne personne pour trouver des références et / ou avoir des débats de cinéphiles... Il est actuellement directeur adjoint du cinéma parisien des 7 Batignolles.

Etienne Chambolle

Après une formation à l'école National Supérieure Louis Lumière, Etienne devient ingénieur son. Aujourd'hui cela fait plus de trois ans qu'Etienne vit de sa passion et il ouvre en 2019 une société spécialisée dans les métiers technique de la post-production et le son. Etienne est un spécialise du son 3D.

cinema sprint

Matthieu Blandin

Matthieu qui court par le surnom de Aishy est un vidéaste et photographe angevin. Il est par ailleurs monteur, cadreur chez Morgan View.

*Liste non définitive, d’autres intervenants sont à venir*